fbpx

Chaleur fatale vs cogénération

La chaleur fatale, c’est quoi ?

Vous avez un process qui doit être chauffé ou refroidi ? Ou un process qui consomme de l’électricité ? Ce process générera des rejets de chaleur, autrement dit, de la chaleur perdue ou fatale.

Si fatale que ça ?

Dans divers cas, la chaleur en sortie de process est récupérée, dans le cas d’une boucle d’eau chaude par exemple.  Parfois, une partie de la chaleur est récupérée, par exemple sur des retours de condensats. Dans d’autres cas encore, la chaleur en sortie de process est envoyée à la cheminée, dans des tours de refroidissement, dégagée dans l’atmosphère environnante…

chaleur fatale

On rencontre ainsi des entreprises intégrant une multitude de process (cuves, réacteurs, fours…) dont certains ont des besoins de chaleur et/ou rejettent de la chaleur à divers niveaux de température ou sous différentes formes (eau, air…). Certaines réalisent déjà des récupérations permettant de valoriser certains flux de chaleur en réinjectant de la chaleur perdue vers un process en ayant besoin.

Il arrive ainsi que certaines de ces entreprises, vu les besoins de chaleur de certains de leurs process, installent une cogénération.

cogénération

Mais si on avait pris en compte les divers flux de chaleur entrant et sortant au travers des nombreux process, on se serait en fait rendu compte qu’il y a en réalité un excédent de chaleur au niveau global. La cogénération ne se justifie dans ce cas a priori pas…

Une récupération de chaleur supplémentaire aurait pu être mise en place.

Il est parfois difficile de savoir si l’entreprise, au global, est excédentaire en chaleur (on parlera alors de chaleur fatale au niveau de l’industrie) ou pas.

récupération chaleur fatale

Une étude complète et détaillée des flux de chaleur s’avère nécessaire pour, tout d’abord, valoriser de manière optimale les rejets de chaleur.

Vous avez besoin d'une analyse des flux ?

Le meilleur moyen d'optimiser ses consommations en tenant compte de son process

Divers exemples de récupérations de chaleur au sein des process sont expliqués dans le cahier technique « Récupération de chaleur ».
Bien sûr, s’il n’est pas possible de récupérer la chaleur dans le process, on peut également envisager de la récupérer dans le chauffage, même si la rentabilité est généralement réduite du fait du nombre réduit de mois où la récupération peut être réalisée.

chaleur fatale

Télécharger le cahier technique sur la récupération de chaleur fatale.

Evaporateurs, CIP, Secheurs, Fours, Groupes Froid, Pasteurisateurs, HVAC, ... 

Finalement, après valorisation optimale des rejets de chaleur, si l’entreprise est excédentaire en chaleur, une récupération de chaleur fatale pour produire de l’électricité pourra également éventuellement être envisagée.

La cogénération

La cogénération est parfois privilégiée étant donné qu’elle est soutenue à travers le régime des certificats verts entre autres.

Bien sûr, dans toute une série d’entreprises consommant de la chaleur, la cogénération peut être intéressante et très rentable.

Mais ce n’est pas toujours forcément le cas dès qu’il y a des besoins de chaleur !

Une étude de ces besoins, des profils de ces besoins pour être plus précis, est nécessaire. Et cela passe parfois par une analyse des divers flux de chaleur de l’entreprise lorsque ceux-ci sont nombreux et variés.

étude cogénération

Cliquez sur l'image pour télécharger notre Ebook gratuitement.

VOIR NOS FORMATIONS COGÉNÉRATION

Pour starter devant étudier le projet ou expert devant optimiser son installation.

>